Flux RSS FAQ   Glossaire   
Actualité


Du 1er février au 15 mars 2011
Appel à candidature d'experts médecins, cellule de nutrivigilance de l'Anses

L'Anses lance un appel à candidatures d'experts médecins pour sa cellule de nutrivigilance

Dans le cadre de la loi HPST de juillet 2009, l'Anses s'est vue confiée la mise en œuvre du dispositif national de nutrivigilance.

 

L'objectif de ce dispositif est d'améliorer la sécurité du consommateur en identifiant rapidement d´éventuels effets indésirables liés à la consommation :

 

 de compléments alimentaires,
 d'aliments ou de boissons enrichis en substances à but nutritionnel ou physiologique (vitamines, minéraux, acides aminés, extraits de plantes,…),
 de nouveaux aliments et nouveaux ingrédients,
 de produits destinés à l'alimentation de populations particulières (nourrissons, sportifs, patients souffrant d'intolérance alimentaire, …).

 

Les professionnels de santé sont au c œur de ce dispositif ; ce sont eux qui diagnostiquent chez leurs patients puis déclarent les effets indésirables susceptibles d'être liés à la consommation de ces nouveaux types d'aliments ou boissons, sur le site de l'Anses (www.anses.fr).

 

Les signalements, après enregistrement dans une base de données, sont analysés en première intention par la cellule de nutrivigilance de l'Anses puis par un comité technique qui se réunit régulièrement et en cas d'urgence par voie télématique. Les conclusions des travaux du comité technique peuvent donner lieu à la consultation d'experts, à des échanges avec les industriels concernés et les autorités de tutelles, enfin, à un avis validé par un comité d'experts spécialisés et rendu public.

 

Pour compléter ce comité technique, créé par décision du 30 mars 2010, l'Anses souhaite y associer des médecins qui seront plus spécifiquement chargés d'évaluer si l'effet indésirable est imputable à la consommation du produit.
Leur contribution se fera donc au cas par cas pour l'analyse d'un dossier particulier et parfois en urgence. Ils seront amenés à participer à une réunion mensuelle du comité technique au siège de l'agence ou par téléconférence.
Les compétences requises doivent permettre une analyse fiable de symptomatologies variées, pouvant concerner tous les organes superficiels et profonds, en présence d'un examen clinique et para clinique parfois incomplet et de très peu de données toxicologiques sur le produit ingéré.
Une expérience en médecine interne, pharmacovigilance, allergovigilance ou toxicovigilance est souhaitable

 

Les candidatures sont à adresser au plus tard le 15 mars,

 

 par courrier à l'adresse suivante à :

 

ANSES
Cellule de nutrivigilance

27-31 avenue du Général Leclerc
94701 MAISONS-ALFORT CEDEX

 

 ou par courriel en cliquant ici .

 

Le candidat doit adresser un curriculum vitae sous forme libre et une déclaration publique d'intérêt (DPI) remplie suivant la fiche de déclaration jointe.

 


 En savoir plus :

 

 Appel à candidatures nutrivigilance

 

 Rappel des bonnes pratiques de l´expert à l´Anses

 

 Rémunération des experts de l'Anses

 

 DPI Anses et notice explicative

 

 

 


Copier le lien vers cette page