Flux RSS FAQ   Glossaire   
Actualité


Du 28 février au 15 avril 2011
Constitution d'un groupe de travail « Evaluation du risque lié à Vibrio parahaemolyticus via la consommation de produits de la mer »

L'Anses lance un appel à candidatures d'experts scientifiques afin de procéder à la constitution d'un groupe de travail (GT) « évaluation du risque lié à Vibrio parahaemolyticus via la consommation de produits de la mer ».

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail a été saisie le 22 décembre 2010 d'une demande d'évaluation du risque lié à Vibrio parahaemolyticus via la consommation de produits de la mer. Cette demande a été enregistrée sous le numéro 2010-SA-0301, et porte sur les questions suivantes :

« 1 : Considérant (i) les études démontrant la présence de Vibrio parahaemolyticus dans le milieu, et (ii) la quasi absence de TIAC à V. parahaemolyticus recensées en France,
Quel est le risque lié à la présence de V. parahaemolyticus lors de la consommation de coquillages vivants en France ?
Si ce risque s'avère faible, peut-on alors considérer qu'il n'y a pas de problème de santé publique liée à V. parahaemolyticus dans les coquillages en France ?
A contrario, si le risque s'avérait non négligeable, quelles mesures de prévention efficaces pourraient être mises en œuvre ? (réfrigération, cuisson ...).
Si l'évaluation du risque s'avérait difficile, quelles données devraient être acquises afin de permettre une bonne évaluation du risque lié à V. parahaemolyticus lors de la consommation de coquillages vivants provenant des zones de production françaises ?
Au regard du risque estimé, est-il pertinent et nécessaire de mettre en place une surveillance de V. parahaemolyticus  dans le milieu marin (zones conchylicoles) et/ou un plan de surveillance de V. parahaemolyticus dans les mollusques bivalves vivants à la production ou à la mise sur le marché ?

2 : Les méthodes de recherche de cette bactérie n'étant pas encore normalisées,
Quelle méthode de détection disponible devrait être utilisée pour la détection de V. parahaemolyticus dans l'eau et dans les coquillages? Quelle méthode de numération disponible devrait être utilisée afin de quantifier la présence de V. parahaemolyticus dans les coquillages ?
A partir de ces méthodes, quel seuil pourrait être considéré comme une dose infectieuse, au-delà de laquelle des mesures de gestion de coquillages et/ou de zones devraient être prises?
Enfin, il pourrait être intéressant d'étendre, dans un second temps, le champ de vos investigations aux autres espèces marines, susceptibles d'être consommées, et pouvant présenter un risque Vibrio. »


L'instruction de la saisine sera conduite par le groupe de travail « évaluation du risque lié à Vibrio parahaemolyticus via la consommation de produits de la mer », coordonné par l'Anses et rattaché à son comité d'experts spécialisé (CES) « Microbiologie ». Il comprendra une petite dizaine d'experts qui se réuniront en séances plénières selon un fréquence moyenne d'une réunion tous les 1 ou 2 mois.

Les personnes compétentes intéressées peuvent consulter en bas de page les informations relatives à l'appel à candidatures et aux compétences recherchées.

Les candidatures seront déposées en ligne au plus tard le 15 avril 2011 en suivant le lien http://expertise.anses.fr

Les candidats pourront également joindre un curriculum vitae sou forme libre incluant le cas échéant une liste des travaux et publciations scientifiques.

Pour tout renseignement complémentaire, merci d'adresser vos queestions par courriel en cliquant ici.

 

 En savoir plus :

 

 Appel à candidatures d'un groupe de travail  " Evaluation du risque lié à Vibrio parahaemolyticus via la consommation de produits de la mer" 

 

 Compétences recherchées

 

 L'expertise à l'Anses : Règles de responsabilité appliquées à l'expertise

 

 Rappel des bonnes pratiques de l´expert à l´Anses

 

 Rémunération des experts de l'Anses

 

 DPI Anses et notice explicative

 

 

 


 


Copier le lien vers cette page